Le lecteur (se construire) – Aurèle Duda

Participe Présent ?! Exposition – Performance – Résidence d’Isabelle CRIDLIG, Aurèle DUDA, Christiane MASSEl et Anne-Laure VERNET à la Médiathèque Verlaine, Metz, du 16 février au 30 avril 2016.

Installation et performance

Tubes acier, raccords aluminium, aggloméré hydrofuge, lampe de chantier, livres
Dimensions variables. Trois éléments (deux tabourets, 45 ×35×54 cm chacun ; un bureau, 170 × 86 × 170 cm ; une sculpture de papier en construction)

Le lecteur est une proposition de réflexion sur le rôle de la lecture dans la construction de l’homme, et plus particulièrement de l’artiste (œuvre autobiographique). L’action de lire (le « en lisant ») est ici mis en scène, assumé comme un acte personnel, privé, exposé. L’artiste lit en public, silencieusement ; le contenu n’est pas transmis au public. Les éléments partagés sont « lus par-dessus l’épaule » : métadonnées (titre, auteur, éditeur) si la couverture est visible ; page en train d’être lue ; fragments de textes encore visibles après le pliage sur la sculpture.

Lire est une action ; le lecteur, le résultat.

Un bureau, un corpus de documents tenus entre deux serre-livres. L’organisation de l’espace de travail (documents, serre-livres, deux tabourets) est symétrique. Un des tabourets, au moment des performances, est occupé par l’artiste lisant.
Une fois la page lue, elle est détachée du volume, pliée en un module ; les modules sont assemblés sur le tabouret face à l’actant. Le lent et long processus se répète performance après performance. L’assemblage de ces fragments compose peu à peu l’image en volume d’un lecteur à sa table face à l’artiste. Les ouvrages se vident de leurs pages, les livres de leur contenu, l’image du lecteur se construit peu à peu.

En fin de performance, le siège de l’artiste demeure libre ; la sculpture en devenir occupe le second tabouret.

À PROPOS DE L’ARTISTE

Aurèle DUDA
http://aureleduda.com

Le pliage de papier est un art de la forme singulier : sans ajouter ni retrancher, la feuille change de forme et peut retourner à son état initial en conservant les stigmates de sa transformation.
Les procédés formels et l’économie de moyens de compositeurs contemporains (Boulez, Ligeti, Boucourechliev), de la littérature à contrainte (Calvino, Perec) et le design génératif (Bernard Cache) sont des sources d’inspiration pour définir des techniques de pliages non-standards, que je rassemble sous le terme «sandfold» (« pli de sable », en référence à la sandbox).
L’art du pli est intégré dans un processus plus large, incluant la conception de programmes informatiques, d’outils et du matériau papier que j’utilise dans ma recherche.

Aurèle Duda vit et travaille à Moulins-lès-Metz.

The following two tabs change content below.
Bibliothécaire - Bibliothèques-Médiathèques de Metz

Derniers articles parMiss Média (voir tous)

posted: Actus, Figures de Metz ©, Voir

Laisser votre commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*