L’accordéon dans tous ses états

Gus ViseurCréé à Vienne en 1829, l’accordéon, instrument très populaire au  début du XXe siècle, ne fait pas partie, à l’origine, des formations standard du jazz. Il a plutôt suivi les voix du tango, du musette, du cajun et du blues, etc.  Le style musette a d’ailleurs donné ses heures de gloire à de grands accordéonistes et a fait danser des multitudes de personnes dans les bals. Pendant l’entre-deux guerres, certains accordéonistes se sont intéressés au jazz et , en particulier, au jazz français de Django Reinhardt. On connait Jo Privat, qui devient l’un des premiers à associer à ces rythmes musette des sonorités plus jazzy. Mais l’un des plus grands accordéonistes du XXe siècle, est sans nul doute, Gus Viseur, le seul accordéoniste à intégrer le célèbre Hot Club de France, groupe de jazz fondé en 1934 par Django Reinhart et Stéphane Grappelli. Voilà pourquoi on dit de Gus Viseur qu’il fut le premier «accordéoniste jazz» en France…

C’est le succès pour le quintette qui popularise un nouveau style : le jazz manouche. Aux Etas-Unis, l’accordéon jazz se fera connaître sous l’impulsion de Art Van Damme dans les années 50 qui, avec cet instrument, offrira de nouvelles sonorités bop et swing. Il est complétement dans la lignée des jazzmen de son temps sauf qu’il joue de l’accordéon et non du saxophone ou de la trompette. Astor Piazzolla, quant à lui souffle le renouveau de l’accordéon jazz avec son morceau Libertango.

Partition LibertangoLibertango fut enregistré et publié à Milan par l’ensemble Conjunto Electronico composé d’un bandonéon, un piano, des cordes, une batterie, une guitare électrique, un orgue Hammond et une flûte. En créant cette oeuvre, Astor Piazzolla a rassemblé deux mots qui lui tenaient à coeur « libertad » (liberté en espagnol) et « tango », symbolisant le passage de Piazzolla du tango classique au tango nuevo. Le tango de Piazzolla introduit la fugue, le chromatisme, la dissonance, des éléments de jazz et -parfois- une instrumentation étendue. Comme tout bon standard, Libertango a été repris par divers artistes et a subi divers arrangements, plus de 700 albums différents d’après la source Allmusic. (Geneviève C.)

A partir des années 80, Richard Galliano symbolise à lui tout seul le mariage de l’instrument et du Jazz. Il a amené l’accordéon dans l’ère moderne. Depuis, d’autres figures comme Marc Berthoumieux, Marcel Loeffler et Daniel Mille, ont amené leur style moderne et avant-gardiste. Parmi les plus récents, Christophe Lampidecchia est persuadé « qu’il  faut dépasser les clivages entre les musiques et entre les générations ». Vincent Peirani, étoile montante du jazz, a été couronné aux Victoires du Jazz 2014 en tant que révélation de l’année. Il remporte également le prix Django Reinhardt décerné par L’Académie du jazz et le prestigieux prix allemand ECHO Jazz. Ces jeunes artistes font partie de cette génération montante de musiciens de jazz qui ont étudié la musique classique au plus haut niveau, mais qui ont grandi dans l’amour du jazz, du rock, de la pop, des musiques du monde et même des musiques électroniques. Preuve encore que le jazz s’invente sans cesse !

Les BMM peuvent s’enorgueillir d’avoir un accordéoniste de jazz parmi les Figures de Metz (C) en la personne de Charles Kieny qui est venu se produire plusieurs fois à la Médiathèque du Sablon, notamment avec son groupe Modaz.groupe Modaz

Vous aurez la possibilité d’en découvrir plus encore à partir du mois de janvier 2016 à la Médiathèque du Sablon avec une sélection de CD, une playlist et une journée dédiée à cet instrument le 27 février 2016.

En effet, Thierry Accard, professeur d’accordéon du CRR de Metz Métropole, et Caroline Philippe, coordinatrice du festival Bouteille en Bretelles, vous proposeront deux temps forts pour (re)découvrir cet instrument sous toutes ses formes, en sons et en images.

IMG_9730-800pxRendez-vous, dans un premier temps, au « P’tit déj musical » L’accordéon dans tous ces états, le samedi 27 février 2016 de 10h30 à 12h00 à la Médiathèque Verlaine et, pour la suite, l’après-midi à 16h00 au Patio de la Médiathèque Verlaine pour un moment musical proposé par la classe d’accordéon de Thierry Accard (duo et trio d’accordéon). (Véronique D.)

The following two tabs change content below.

Laurence P

Bibliothécaire - Bibliothèques-Médiathèques de Metz
in: Actus, Écouter, Figures de Metz © · tagged:

Laisser votre commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*